Le vendredi soir, après le repas et s’être distribué les chambres, à 21h nous avons rejoint un maître d’aïkido dans une des salles du château. Nous y sommes resté jusqu’après minuit, tellement nous étions intéressés à reproduire des mouvements de cet art martial.
De retour au centre, je m’endormis immédiatement.
Le samedi commença avec un réveil à 7h, petit déjeuner au centre puis nous sommes allés faire du tir à cheval. Lorsque nous sommes arrivés dans le manège couvert, les chevaux furent lâchés et galopaient pendant que nous recevions les instructions de responsables. C’était à nous, en binôme, de mettre les licols aux chevaux. Cela n’était, bien sûr, pas évident vu qu’ils étaient en liberté dans le manège et nous absolument pas habitués. Nous devions attraper un cheval (qui nous plaisait) et réussir à lui mettre un licol sur sa tête. Une fois cette pièce de harnachement en place, il fallait lui accrocher des rênes, puis le guider pour le placer à côté d’un marchepied afin de pouvoir lui monter dessus. Et comme on n’avait pas de selle, nous avons monté à cru. C’était une première pour moi, et j’ai trouvé ça génial. Après, il fallait lui faire faire un parcours et on tirait en même temps avec des pistolets nerf… Ce n’était franchement pas évident de diriger d’une main un cheval sans selle et en même temps, avec l’autre main de réussir à toucher la cible ! Mais c’était très amusant et à la fin, on eut droit à une balade à cheval aux alentours du château.
Vers midi, nous sommes rentrés au centre pour le déjeuner, puis nous sommes allés dans un gymnase pour y faire du basket. Après une sorte d’échauffement avec les ballons et par binôme, il fallait réussir le plus de paniers en traversant des obstacles. Ensuite nous avons constitués des équipes, et nous avons joués à un jeu où tout en driblant, il fallait attraper la chasuble d’un adversaire. On a fini avec des matches et on s’est habillé en combinaison pour aller faire un swim&run.
Après la traversée du village, nous avons nagé dans un étang avant de courir. Etant trop fatiguée, je fis le retour tout à pied. A l’arrivée, nous nous changeâmes pour recourir. La course n’étant pas mon fort, j’arrivai avec les dernières à la piscine, où on enchainait avec un entrainement de tir sur cible.
Après un goûter à l’extérieur, transporté tout le matériel nécessaire et nous être changés, nous commençâmes l’entraînement de tir sur cible. A cause de la fatigue accumulée, j’eus quelques crampes mais je réussis à faire quand même quelques tirs pas mal.
A 22h, de retour au centre, ce fut le repas. Le soir et en chambre, avec les autres jeunes nous avons parlés jusqu’à très très tard…
Le lendemain le réveil à 6h fut difficile et après le petit déjeuner, nous sommes repartis pour un entraînement de tir sur cible.
Cette fois-ci tout allait bien, et je m’entraînai à effectuer des tirs à la volée. Au relais, je fis tous mes tirs à la volée, et je fus assez fière de mes résultats.
Notre dernière activité de ce stage fut le tir à l’arc. C’était la première fois que j’en faisais, et cela me plut énormément. Au fur et à mesure des tirs, nous nous éloignons des cibles, et c’était amusant.
A la fin, il y eu un débriefing, et ce fut le départ vers 15 h, en ce dimanche 14 octobre.
Ce stage était super car il me permit de faire plus amples connaissances des autres jeunes, de pratiquer de nouveaux sports, et de m’éclater pendant tout un weekend dans un cadre magnifique !
Midoli.